Archives de Tag: flacon

Baccarat, La maison Gripoix et l’Heure Bleue

Les nouvelles versions du flacon du légendaire parfum a de quoi ravir les amateurs de verrerie, comme les amoureux de fragrances. La Maison Gripoix, la Maison Baccarat et Guerlain ont travaillé ensemble et le résultat est un joyau. 

Guerlain et les Maisons d’art avec lesquelles le parfumeur a travaillé ont des anniversaires à fêter, et pas des moindres. Cette année, c’est le centième anniversaire de l’Heure Bleue. La Maison Baccarat et la Maison Gripoix présente de nouvelles versions du flacon qui a pendant cent ans contenu la divine essence.

Ainsi le « quadrilobé », flacon légendaire créé en 1908 se pare d’une couleur bleue plus sombre, teintée  dans la masse par les artisans de la manufacture Baccarat. Soufflé à la bouche, coupé, poli et gravé à la main, la pièce est indéniablement artisanale. En édition limitée, bien entendu.

La touche de la Maison Gripoix? Un bijou conçu en exclusivité par la fameuse Maison de création de bijoux parisienne. Il s’agit d’un véritable joyau doré à l’or fin prenant la forme  d’bouquet de violettes en pâte de verre cristalline ciselé à l’or fin 24 carats. Pour protéger ce trésor de raffinement:  un écrin en cuir.

Publicités

Pour la fête des pères, Guerlain peut aider

Vous pensiez secrètement: la fête des mères, passée avec succès, me voilà tranquille pour quelques temps.  C’est sans compter la fête des pères…dans une semaine! Les fragrances pour homme de Guerlain peuvent constituer une aide précieuse dans ces cas là, surtout quand la maison confectionne des coffrets pour l’occasion!

Autant trouver une idée pour la fête des mères, c’est franchement compliqué, autant dénicher le cadeau susceptible de plaire au papa relève d’un véritable tour de force. Si tous les papas sont différents, il suffit de faire un petit tour d’horizon en interrogeant les copines pour se rendre compte qu’il existe néanmoins un profil typique, souvent celui du papa qui n’aime pas tout ce qui rapporte aux cosmétiques ou à l’univers de la parfumerie.

La plupart du temps, les papas nous disent même avec un ton détaché, que je soupçonne d’être sincère qui plus est, que ce n’est pas la peine de s’occuper d’eux cette année. Ils n’ont pas d’idées, et puis de toute façon c’est une fête commerciale. Autant dire qu’ils ne nous aident pas vraiement… Hors de question bien entendu d’avoir offert un petit quelque chose à sa maman et de ne pas faire la même chose avec son papa. Pas facile de trouver un moyen de lui faire plaisir sans développer un trésor d’imagination!

Le problème bien souvent c’est que les papas ont bien des passions, mais qu’elles dépassent totalement nos domaines de compétences. Le risque est alors de leur faire un cadeau qui répondrait éventuellement à leurs centres d’intérêts, mais totalement à coté de leur expertise sur le sujet. C’est comme offrir Pomme d’Api à un diplômé en neuroscience.

Pour réussir son coup, il faut donc lui offrir un cadeau adapté bien entendu, mais pour lequel nous sommes sûres d’être bien armées et d’être en mesure de faire preuve de bon goût. Les parfums sont l’exemple typique d’un domaine dans lequel nous sommes plus qualifiée.

Les papas sont sensuels, aussi, aiment la sophistication, aussi, mais ne vont pas forcément faire la démarche d’aller dans un magasin s’enquérir de la fragrance qui leur correspond. Pour flatter à la fois leur virilité et leur sensualité, Habit Rouge de Guerlain est une bonne option. Guerlain propose un coffret comprenant l’’Eau de Toilette en Vaporisateur 80 ml avec en cadeau le Gel Bain Douche 75 ml ainsi qu’une Trousse de Toilette., Le flacon est un vrai petit bijou en plus de cela, la géométrie de son design imitant la franchise de belles épaules carrées. Son sillage épicé n’échappera pas à celui qui a bien souvent un caractère bien trempé!

Parce que les papa ont beau dire que tout ce qui rapport au shopping les ennuie, ce sont aussi des êtres sensibles aux belles choses, et ils sont bien contents d’avoir un belle fragrance à la maison sans avoir à longer les couloirs de Sephora!


Les flacons aussi font l’ivresse…

Si l’essence enchante l’odorat, le flacon font le plaisir des yeux. Le second est souvent aussi important que le premier dans l’univers de la parfumerie, en particulier chez Guerlain. Les journées particulières de LVMH offrent l’opportunité unique d’avoir accès aux collections de flacons qui ont peuplé l’histoire des maisons de parfums. 

Qu’ils soient en cristal ou en verre fin, le dessin des flacons est toujours au centre des préoccupations car ils sont le symbole de la personnalité et  des origines de la fragrance. A ce titre, les flacons de Baccarat occupent une place de choix l’histoire des prestigieuses maisons de parfum. A Orphin, on s’applique à confectionner L’Heure Bleue, de Shalimar ou de L’Instant de Guerlain.

Si les machines réalisent évidemment un part certaine du travail de confection, de nombreuses manipulations demeurent manuelles, dans le respect des règles de l’art. Lors des Journées particulières, les visiteurs pourront admirer les « dames de table » de Guerlain réaliser des gestes ancestraux qui perpétuent la tradition et la qualité des créations de la maison. Notamment, ils auront l’occasion d’assister à la mise en application de la technique du baudruchage qui implique de coller minutieusement une membrane hermétique sur le bouchon du flacon et l’application du sceau de cire.

Dans la boutique des Champs-Elysées, les trois étages seront ouverts pour présenter, grâce à l’intervention d’experts, des flacons rares et précieux, des boîtiers de maquillage datés de 1828 à nos jours, des affiches publicitaires et même un livre de formules. Le nez de la maison, Thierry Wasser racontera son travail et fera part de sa vision pour l’avenir de la maison : «Je pense que l’industrie a fait du parfum un produit fonctionnel : le geste de se parfumer, par exemple, est devenu banal, dit-il. A l’avenir, parmi la pléthore de nouveaux lancements, j’entrevois une fenêtre où te rêve est encore là. »

C’est le moment ou jamais de se constituer une culture sur les flacons de parfum.


Baccarat et Guerlain: histoire d’une collaboration de prestige

Le flacon de parfum occupe une place digne d’intérêt dans l’histoire de la verrerie d’art. Baccarat, l’une des premières cristallerie à se lancer dans la production de flacons de parfum, devenant une référence dans le domaine. Guerlain s’est associé à cette fabrique de prestige pour exporter le raffinement « à la française » à la fois par le jus et le flacon.

C’est à Venise, en 1555 qu’est né l’art du verre, date à laquelle le premier traité européen de parfumerie fut signé pour assurer la protection de l’Eau de Hongrie, créée en 1370 pour Elisabeth de Hongrie, le premier parfum élaboré à base d’alcool.

Du XIIème siècle jusqu’au XVIIème siècle, La petite île de Murano dominera de manière incontestée dans le domaine de la verrerie d’art, avant de se faire devancer par les verreries de Bohème. L’apparition du cristal taillé n’intervient qu’au XIXème siècle.

En France, le cristal de Baccarat fait le prestige de la production de cristal française. Baccarat est une localité lorraine située au flanc des Vosges près de Nancy. Elle attire les verriers de Bohême au XVIIIème siècle. En 1764, Louis XV autorise l’établissement d’une verrerie : de la verrerie de Saint-Anne.

La maison n’a qu’une devise : la perfection. Médaillée d’or à chacune des Expositions Universelles de la seconde moitié du XIXe siècle, Baccarat gagne avec le temps une réputation internationale tout en exportant une image de  » l’art de vivre  » à la française.

C’est la première cristallerie à se lancer dans la fabrication des flacons à parfums. Dès 1907, 4000 flacons sortent de ses locaux chaque jour. Dans les années 20, elle s’est tournée vers des créateurs et des designers talentueux, ce qui lui a permis de connaître une seconde vague de développement.

En 1964, Le Musée des Arts Décoratifs lui consacre une exposition à l’occasion de son bicentenaire où sont notamment exhibés ses prestigieux flacons.

La maison Guerlaina longtemps été un partenaire  fidèle de la verrerie de Baccarat. La plupart des anciens flacons de la maison, devenus aujourd’hui des parfums cultes, ont été créés par Raymond Guerlain et Baccarat. C’est le cas de Mitsouko, l’Heure bleue ou encore Shalimar. C’est aussi le cas de Dior avec le parfum Diorissimo ou encore Shalimar. C’est aussi le cas de Dior avec le parfum Diorissimo ou encore Lancôme, Versace etc.


Quand Guerlain renouvelle ses classiques

J’ai remarqué depuis quelques temps que dans l’univers de la parfumerie, la tendance était à l’adaptation de fragrances originales. Guerlain participe de ce mouvement avec Shalimar Parfum Initial. La maison a réussi a éviter les écueils qui peuvent mener à dénaturer l’essence d’un parfum. 

Les « parfums nouvelle version » sont des déclinaisons de parfums déjà existants. Les marques reprennent l’univers et les références d’un parfum original de la maison et les actualisent pour les faire coïncider avec l’ère contemporaine. Paco Rabanne a par exemple conçu Black XS à partir de XS, Clarins a fait de même pour Par amour en élaborant Par amour toujours. Givenchy a renouvelé Ange ou démon en créant Ange ou démon le secret.

Ces nouveautés exploitent un parfum culte en lui redonnant un second souffle. Pour éveiller le désir du consommateur, les maisons de parfum enrichissent la composition, redessinent le flacon, et relancent la communication. Cette actualisation permet d’une part de faire redécouvrir une création originale, et d’autre part de sensibiliser une cible plus étendue.

Toute la difficulté réside dans le renouvellement des codes, car il ne s’agit surtout pas de les dénaturer. Il est question de réactualiser des valeurs et des références sans diluer l’identité de la fragrance, sans lui faire perdre son authenticité. Dans le cas d’une adaptation ratée, non seulement elle n’éveillera pas de curiosité de la part de nouveaux consommateurs potentiels, mais en plus, elle risque de dégoûter le cœur de cible, les fidèles qui n’y voient qu’un vulgaire remake sans âme.

Comment une marque s’y prend-elle techniquement pour renouveler une fragrance ? Il s’agit pour la plupart des cas de reprendre plusieurs des notes existantes et, soit de les alléger, soit de les approfondir, pour les rendre plus matures.

Cette année, Guerlain a réussi le pari de réinterpréter Shalimar sans le corrompre en créant Shalimar parfum initial. Le parfum  perpétue les codes qui ont prévalu à sa création sans perdre la vocation contemporaine de la métamorphose. Les notes de fond, si elles restent incontestablement liées à Shalimar, apportent un effet bien distinct d’un bout à l’autre de la composition. La fragrance est à la fois ambrée et florale, relevée par moments par des accès plus verts, plus floraux et plus lumineux teintés de bergamote, d’orange, de verdure, de fruit, de rose, de jasmin, d’iris, de patchouli, de vétiver, de fève de tonka et de musc blanc.

La couleur du flacon n’est plus celle, dorée, à laquelle nous étions habitués, mais un rose fardé. Le flacon est légèrement plus grand et plus étiré que son modèle original.


Quand Guerlain s’associe aux grands noms du design

Le secteur de la parfumerie accorde de plus en plus une importance autant à l’essence qu’à l’apparence des fragrances. Les grandes marques sont préoccupées du flacon dont la vocation est de flatter la quête esthétique consommateur. Pour y parvenir, elles collaborent avec de grands noms du design.

Nous appréhendons une fragrance d’abord par le biais de son aspect extérieur, grâce à nos cinq sens. Un parfum met à l’épreuve notre sensualité et fait appel à notre quête de l’expérience esthétique. C’est cette approche sensuelle qui va éveiller notre désir à l’égard du produit. L’élaboration du contenant est à ce titre déterminante.

L’emballage est aussi riche de signification, exhibant une panoplie de codes propre à un certain univers, et dont le pouvoir d’évocation et de projection est puissant. Les lignes, les courbes, les creux d’un flacon font référence à des sentiments et même de valeurs. Les grandes marques cosmétiques ne peuvent plus nier le caractère essentiel du flacon dans la décision d’achat du consommateur et font souvent appel à des professionnels pour matérialiser au mieux un concept de parfum.

Guerlain fait figure d’exemple dans le domaine. La marque a collaboré avec d’innombrables designers dont Paulo Pininfarina, surtout connu pour ses créations automobiles mais dont l’aisance avec l’univers masculin l’a conduit à élaborer un flacon de parfum pour la maison en 2008. Lorenz Bäumer a aussi contribué à la création des collections en Joaillerie. D’autres noms tels que Helle Damkjaer, Serge Mansau, Ora-ïto, figurent parmi les artistes associés ayant déjà travaillé avec la maison.

Pour le flacon d’Idylle, Ora-ïto s’est appuyé sur son idée des nouvelles perspectives, son sens de l’époque, fait de modernité et de minimalisme, de l’attrait pour les formes et de rationalisme fonctionnel.


Muguet: les beaux jours, la cueillette et la fragrance

la fragrance annuelle Muguet de Guerlain était de retour le 30 avril dans les boutiques Guerlain! Si vous n’avez pas eu l’occasion d’aller cueillir le muguet cette année,  espérons que vous avez eu la possibilité de vous procurer le flacon afin de profiter de la délicieuse odeur de la fragrance.

Depuis 1998, la maison de parfum relance chaque année, au moment du 1 mai, une édition limitée du vieux Muguet de Guerlain. Elle accompagne cette sortie du slogan « Un jour, un parfum ». La Fragrance fait référence à notre jolie tradition française qui veut que le 1 mai soit l’occasion d’offrir du muguet à son prochain pour célébrer le retour du printemps et du bonheur.

2010 avait fait exception et la fragrance n’avait pas été distribuée. Mais tout vient à point à qui sait attendre, et si l’année 2010 a déçu nos attentes c’est pour que l’année 2011 les surpasse: la senteur de Muguet est plus réjouissante que jamais.

Jusqu’ici principalement vendu sous la forme d’un produit collector, cette année le flacon se présente sous la forme d’une bouteille 100ml de forme carrée surmontée d’un bouchon carré également et décorée d’une étiquette ornée de la jolie fleur blanche.


Vétiver ou le retour à la noblesse des origines

Après 10 ans de vie, le flacon qu’avait désigné Robert Granai pour moderniser le flacon de Vétiver est abandonné au profit de son aïeul, le flacon d’Habit rouge, à la grande satisfaction de ses plus fidèles inconditionnels.

En 2000, la maison de Parfum avait demandé à Robert Granai de repenser le flacon de Vétiver pour lui insuffler une modernité nouvelle et une allure distinctive. Il avait créé pour l’occasion une bouteille solide et masculine striée de lignes irrégulières, particulièrement adaptée à la rudesse authentique de la fragrance.

Mais malgré la beauté et la sobriété de cette apparence résolument virile, les adeptes les plus conservateurs de Vétiver n’ont pas apprécié le changement, dont la frivolité ne correspondait pas selon eux au classicisme élégant de l’un des incontournables parfums pour homme  de la maison.

Guerlain revient donc à ses origines en adoptant de nouveau le flacon transparent et pur, à la silhouette noble, franche  et intemporelle qui était utilisée pour le parfum Habit Rouge.


Quand vient la pluie ou la poésie de l’averse par Guerlain

J’aimerais revenir sur un parfum dont la poésie du nom, associé à un bouquet pensé comme une réminiscence orageuse, me donne des envies de parapluies de Cherbourg. Dans le même lyrisme impressionniste que l’Heure Bleue et l’Ondée, Quand vient la pluie est un des premiers parfums de Thierry Wasser pour la maison Guerlain.

Quand Vient la pluie reprend le thème floral déjà exploré par Insolence de l’héliotrope violet enrichie de couleurs plus vives et plus modernes. Mais incontestablement plus empreint du folklore naturel de Guerlain, il célèbre surtout le moment qui précède le violent éclat de l’orage, quand l’atmosphère est encore sombre, humide et électrique.

Quand vient la pluie a en effet été composé comme un poème dont les stances aromatisées retranscrivent la sensation d’un jardin aromatique qu’une averse aurait paraphé de ses gouttes.

La première impression est celle si familière à l’Ondée de  « tarte aux cerise » aux effluves d’amande douce tandis que les senteurs de fleur d’oranger rappellent plutôt l’Heure Bleue. Néanmoins, Quand vient la pluie a quelque chose d’unique et de bien personnel avec ses notes humides et gourmandes de romarin, de cannelle, de praline, d’ambre et de musc.

On ne le détecte pas immédiatement, mais ne tarde pas à surgir  une forte note de patchouli, directement issue du spectre du royaume de Chypre, qui dissipe alors le moindre souvenir de crépuscules ou de paysages  irisés. Elle révèle à la place comme une sensation de forêt pliant sous les bourrasques liminaires: une sensation colorée, dramatique et amusante comme la première gorgée d’une bière brune, et cependant, nostalgique.

Le flacon, réalisé par l’artiste français Serge Mansau, est  davantage conçu comme une sculpture que comme une simple bouteille et tente de reproduire la poésie du bouquet et du nom en imitant une goutte de pluie posée sur une feuille.


l’Art du flaconnage chez Guerlain: un savoir faire impérial

C’est sous l’empire napoléonien que  Pierre-François Guerlain inaugure l’art du flaconnage en présentant son Eau de Cologne impériale  à Napoléon et à l’impératrice Eugénie dans un flacon doré aux motifs des abeilles de l’empire. Depuis, les flacons Guerlain, conçus comme de véritables œuvres d’art, ont revêtu autant d’importance que le parfum lui-même.

Flacons et parfums sont devenus à ce point indissociables que l’on ne saurait imaginer l’Heure Bleue sans sa romantique bouteille et son bouchon aux allures de cœur, ni Shalimar séparée de son urne art déco, encore moins Chamade dépourvue de sa coiffe en forme de coquillage.

En 1959, le sculpteur Robert Granai succède à Raymond Guerlain et devient le dessinateur officiel des flacons Guerlain.  Il élabore notamment le flacon de Champs Elysées ou celui de Vétiver et d’Aqua Allegoria, remplaçant pour ce dernier les abeilles traditionnelles par les alvéoles de la ruche dorée comme le miel.

Ces dernières années, Guerlain a fait appel à des designers différents pour renouveler  l’art de son flaconnage. Désireuse de les inscrire dans une ère de modernité sans leur faire perdre de leur intemporalité, elle réenchante ses dernières créations en conférant à chacune une enveloppe unique, en accord avec l’âme du parfum qu’elle contient.

Pour Guerlain Homme elle a par exemple eu recours aux talents du designer de voiture italien Pininfarina tandis que pour Tonka Impériale, c’est Ora Ito qui a dessiné le flacon en forme de pointe et aux lignes épurés qui fait du parfum de Thierry Wasser un parfum reconnaissable entre tous.