Archives de Catégorie: Esprit de parfum

Elire notre fragrance…

Vous avez envie de changer de fragrance, la votre vous lasse, semble appartenir à une période révolue de votre vie, mais vous ne savez pas comment procéder. Guerlain a mis en place un test en ligne qui peut vous aider à affiner votre recherche.

Nous avons tous une période vie durant laquelle nous traversons unes espèce de transition, une période de mue. Nos désirs se modifient, notre vision du monde vacille, bref, nous vieillissons. Durant ces périodes, nos repères ont tendances à s’effondrer et c’est tout ce qui nous constitue qui est remis en cause, à commencer par l’image que l’on veut bien offrir au monde.

Le parfum fait partie de ces socles, de ces repères, qui ont été choisis à un moment donné de notre vie, et que l’on a bien du mal à modifier. pourtant, un matin, il faut biens se rendre compte que la fragrance qui nous accompagnait toutes ces années n’est plus à l’ordre du jour, qu’il faut la changer sous peine de devoir vivre avec une impression constante de décalage. Comment passer à autre chose dans ces moments là? Quelle fragrance choisir? Comment se faire conseiller?

Il s’agit d’un choix important car porter sur soi l’odeur avec laquelle vous vous sentez le plus à l’aise peut grandement influer sur votre bien être et même sur la confiance que vous avez en vous-même. Une fragrance, c’est la matérialisation odorante d’une personnalité. C’est votre tempérament incarné dans des effluves, qu’elles soient puissantes ou discrètes, végétales ou animales, florales ou fruitées. C’est une manière de signifier au monde votre goût, et la manière dont vous vous considérez.

Car l’odeur, c’est souvent l’une des choses qui vous marque le plus quand vous rencontrez quelqu’un pour la première fois. Cette odeur, si elle est particulière et portée avec la cohérence confiante d’un être de goût,  peut devenir une signature. Il n’y a qu’à voir comment une écharpe portant l’odeur de son ou sa bien aimé(e) peut faire l’objet d’un véritable fétichisme.

Il est donc important de prendre le temps et de choisir une fragrance qui vous plaît sincèrement. Vous avez le choix d’en tester encore et encore, mais d’autres options, plus rapides et plus sûres, restent possibles.

Guerlain offre par exemple la possibilité de faire un test en ligne sur son site. Vous devez répondre à 6 questions, chacune vous demandant de choisir une réponse parmi 6 propositions. Il vous est demandé entre autres quelle note parfumée vous préférez, ou encore quelle destination vous privilégieriez parmi les 6 proposées. A la fin du test, Guerlain sélectionne la fragrance qui se rapproche le plus de votre profil.

Il ne vous reste plus qu’à prendre 10 minutes de votre temps pour répondre à ces questions faciles qui, si elles ne vous donneront pas une réponse définitive, vous aideront du moins à orienter vos recherches !

Publicités

La maison Guerlain, amoureuse des femmes, et des mamans

Petite piqûre de rappel: il ne reste plus que deux semaines avant la fête des mères! Il est peut-être temps de commencer à réfléchir à ce que nous allons pouvoir offrir à la femme la plus importante de notre vie. Guerlain, qui a toujours pris en compte le désir des femmes pour concevoir ses fragrances, est le mieux placé  pour offrir à votre maman une fête à la mesure de votre amour. 

Offrir un cadeau à sa maman, on ne connaît pas casse tête plus difficile à résoudre. Même les casses-tête chinois ne rivalisent pas avec les dilemmes que l’on rencontre quand il s’agit de faire plaisir à celle dont on est supposé connaître les goûts et les préférences. Les mamans sont en réalité gardiennes de bien des secrets.

La fête des mères, c’est une occasion très spéciale. C’est le moment de prouver à celle qui nous soutient sans failles qu’elle tient une place privilégiée dans notre petit coeur. C’est aussi le moment de lui prouver que sa fille n’est pas seulement le boulet qui l’appelle à n’importe quelle heure de la journée pour chercher du réconfort après un largage dans les règles ou une déprime passagère. La fête des mères permet de faire la preuve que l’on peut aussi être un pilier en retour, en lui offrant ZE cadeau reflétant ses envies secrètes.

Les deux maîtres mots: adaptation et originalité. Adaptation aux goûts de la maman, qui ne sont certainement pas les mêmes chez toutes les mamans, et originalité, histoire de marquer le coup et de montrer que l’on est prête à se décarcasser pour lui faire plaisir.

Le problème, c’est que les deux mots sont bien souvent paradoxaux. Difficile de réussir le pari de l’originalité tout en faisant mouche. Car être original c’est prendre des risques. Combien de fois nous sommes nous trompées en décidant d’opter pour un bijou ou un vêtement qui n’ont remporté finalement qu’un enthousiasme modéré auprès de leur destinataire?

Le must consiste donc à opter pour du classique personnalisé, choisi et même co-créé (ça c’est le must du must) par la maman. Par classique j’entends des cadeaux qui peuvent paraître assez communs tels qu’un parfum, un bijou ou encore un soin. Par personnalisé et co-créé j’entends précisément conçu sur mesure.

Guerlain offre cette possibilité par exemple  en proposant la création d’un  parfum unique, conçu selon les désirs et la personnalité de son propriétaire. L’occasion de prendre un après-midi et de le passer avec votre maman en compagnie d’un spécialiste qui lui concoctera son parfum. Et puis c’est l’occasion de lui offrir un moment, plutôt qu’un simple objet.

Vous avez encore deux semaines pour vous pencher sur la question, mais mieux vaut ne pas traîner.


Top 10 des visuels Guerlain

Avant la rentrée et les nouveautés qui vont avec (je vous promets un bientôt de nouvelles infos sur « vol de nuit »), petite rétrospective des plus belles affiches Guerlain.

terracotta_natalia_vodianova_guerlain

guerlain_natalia

idylle_nora-arnezeder-pour-guerlain-

aqua_allegoria_Guerlain

guerlain_homme

guerlain_linstant

guerlain_insolence

guerlain_or_2010

guerlain_shalimar-

inca-terracotta-guerlain-1


Nostalgie : Nora chante à la télé pour la première fois

nora_arnezeder_idylleMon service personnel d’archives (Agathe, une cousine très glamour que je salue ici) m’a dégottée cette petite vidéo. Il s’agit de l’une des premières prestations télévisuelle de Nora Arnezeder.

 

Toujours égale à elle même : douce, sensuelle, pleine d’émotion et de talent !! Quand on pense qu’elle a à peine 18 ans au moment de cette prestation, et elle se laisse pas impressionner par le contexte…

 

Voilà pour la nostalgie ! Pour le présent, l’avenir et les news, je reviens prochainement avec pleins de potins sur l’égérie Guerlain.


Guerlain remporte la Post-it war

bowserpostiotCet été, une nouvelle tendance est apparue dans les open-spaces et les grandes entreprises française : la post-it war. A ce petit jeux, les employés Guerlain on fait honneur à leur entreprise.

Qu’ils sont durs les jours d’été où l’on est coincé au bureau alors que tous nos amis bronzent à la plage et profitent de leurs vacances. C’est certainement pour éviter la morosité du travail en juillet et en août que de nombreux salariés se sont mis cet été à la post-it war.

Le concept de cette nouvelle discipline est simple : créer un dessin à base de post-it. Au départ, ce sont les personnages de la culture geek et des jeux vidéos qui sont représentés grâce à des post-it de couleur : Mario, Bob l’Eponge, Pac Man ou encore Hello Kitty, toutes les entreprises se prêtent au jeu.
On pouvait s’y attendre, la Post-it War a même atteint des maisons de luxe, comme Guerlain. Mais les salariés du parfumeur ont voulu rester fidèles à l’identité de leur marque. Ils ont ainsi confectionné un flacon de Shalimar géant en post-it.

 

La classe !!

 

shalimar_guerlain_post_it


Nouveau job pour Natalia Vodianova

La belle Natalia Vodianova fait encore parler d’elle. En effet, elle a signé un contrat avec la créatrice Stella Mc Cartney.

natalia_vodianova_stella_mccartney_reference

Alors que sa publicité Shalimar pour Guerlain fait des ravages à la télévision (voir mon dernier article) et que la mannequin annonçait vouloir ralentir son activité de modèle pour se consacrer à ses créations, elle sera l’égérie de la célèbre styliste, Stella Mc Cartney pour sa collection automne hiver.

 
Les premiers clichés de cette troisième coopération entre les deux jeunes femmes talentueuses sont déjà disponibles. On y voit la star Guerlain dans un univers qui rappelle celui d’Alice au pays de merveilles mais qui est en fait celui de Stella Mc Cartney : décalé et so british !

 
La dernière coopération entre les deux femmes avait marqué. Déjà égérie de la collection Automne-Hiver 2010-2011 de Stella McCrtney, Natalia Vodianova apparaissait sur un fond gris sobre vêtue des lettres de Stella McCartney façon cartoon.

Cette année, l’ambiance visuelle du shooting est complétement différente mais, connaissant la créatrice, il ne pouvait en être autrement. Souhaitons à ces deux talentueuses professionnelles de la mode que cette collection connaisse le même succès que la précédente.

natalia_vodianova_stella_mccartney_reference2

natalia_vodianova_stella_mccartney_reference3


Des filles à la Vanille…

J’aimerais réserver un article à cet ingrédient si prisé par les parfumeurs et dont Guerlain a fait une signature, une note de fond régulièrement utilisée dans ses composition: la Vanille. 

La plante de vanille appartient à la famille des Orchidacées et est répartie sur presque toute la surface de la planète. Elle était déjà utilisée par les aztèques comme arôme pour leur boisson chocolatée, mais aussi comme drogue médicinale ou même aphrodisiaque.  Elle a été introduit par les français à Madagascar, l’île de la réunion, l’île Maurice, Tahiti, les Seychelles et la Guadeloupe.

La Vanille entre dans d’innombrables compositions parfumées et ce, depuis le milieu du XIXe siècle. Malgré le coût de cet ingrédient,  Aimé Guerlain introduit de la vanilline dans ce qui allait être l’archétype des Parfums modernes: « Jicky ». C’est le premier des parfums Guerlain à intégrer le concept de Guerlinade, à savoir la présence de la vanille, de l’ambre et des notes animales fameuse.

Si d’autres grandes maisons de parfum ont aussi recours à cet ingrédient, il va néanmoins rapidement devenir une empreinte propre à la marque dans la majorité des créations Guerlain.

Plus tard, Guerlain poursuivra dans l’esprit de Guerlinade « vanillée » en créant l’Heure Bleue en 1912, Shalimar en 1925, Habit Rouge en 1964, Chamade  en 1969, Samsara  1988 et Héritage en 1992.

Aujourd’hui, la Vanille a encore de belles et longues années parmi les Parfumeurs Créateurs. La France, par ses départements d’outremer (Guadeloupe, Réunion, peut à nouveau jouer un rôle non négligeable sur le marché de la Vanille à condition de miser sur un produit de qualité avec une A.O.C. (Appellation d’Origine Contrôlée).


Quand Guerlain renouvelle ses classiques

J’ai remarqué depuis quelques temps que dans l’univers de la parfumerie, la tendance était à l’adaptation de fragrances originales. Guerlain participe de ce mouvement avec Shalimar Parfum Initial. La maison a réussi a éviter les écueils qui peuvent mener à dénaturer l’essence d’un parfum. 

Les « parfums nouvelle version » sont des déclinaisons de parfums déjà existants. Les marques reprennent l’univers et les références d’un parfum original de la maison et les actualisent pour les faire coïncider avec l’ère contemporaine. Paco Rabanne a par exemple conçu Black XS à partir de XS, Clarins a fait de même pour Par amour en élaborant Par amour toujours. Givenchy a renouvelé Ange ou démon en créant Ange ou démon le secret.

Ces nouveautés exploitent un parfum culte en lui redonnant un second souffle. Pour éveiller le désir du consommateur, les maisons de parfum enrichissent la composition, redessinent le flacon, et relancent la communication. Cette actualisation permet d’une part de faire redécouvrir une création originale, et d’autre part de sensibiliser une cible plus étendue.

Toute la difficulté réside dans le renouvellement des codes, car il ne s’agit surtout pas de les dénaturer. Il est question de réactualiser des valeurs et des références sans diluer l’identité de la fragrance, sans lui faire perdre son authenticité. Dans le cas d’une adaptation ratée, non seulement elle n’éveillera pas de curiosité de la part de nouveaux consommateurs potentiels, mais en plus, elle risque de dégoûter le cœur de cible, les fidèles qui n’y voient qu’un vulgaire remake sans âme.

Comment une marque s’y prend-elle techniquement pour renouveler une fragrance ? Il s’agit pour la plupart des cas de reprendre plusieurs des notes existantes et, soit de les alléger, soit de les approfondir, pour les rendre plus matures.

Cette année, Guerlain a réussi le pari de réinterpréter Shalimar sans le corrompre en créant Shalimar parfum initial. Le parfum  perpétue les codes qui ont prévalu à sa création sans perdre la vocation contemporaine de la métamorphose. Les notes de fond, si elles restent incontestablement liées à Shalimar, apportent un effet bien distinct d’un bout à l’autre de la composition. La fragrance est à la fois ambrée et florale, relevée par moments par des accès plus verts, plus floraux et plus lumineux teintés de bergamote, d’orange, de verdure, de fruit, de rose, de jasmin, d’iris, de patchouli, de vétiver, de fève de tonka et de musc blanc.

La couleur du flacon n’est plus celle, dorée, à laquelle nous étions habitués, mais un rose fardé. Le flacon est légèrement plus grand et plus étiré que son modèle original.


Devenir parfumeur ou le long parcours d’un démiurge

Plus j’alimente ce blog, plus l’univers du parfum suscite mon admiration, en particulier le savoir faire des parfumeurs. Je me suis penché sur cette activité peu connue et transversale, au croisement de différents métiers. Même s’il est trop tard pour moi,  l’affinement des techniques en parfumeries et l’ouverture de nouvelles formations sont susceptibles d’inspirer des vocations inattendues.

Le métier de parfumeur, aussi appelé « nez » ou « créateur de parfum, possède une particularité qui le rend relativement difficile d’accès: sa polyvalence. Doté d’une mémoire irréprochable, un parfumeur doit aussi détenir de solides connaissances scientifiques et faire preuve de créativité. Enfin, il doit être à l’affût des dernières tendances afin d’inscrire ses créations dans l’air du temps et maîtriser quelques notions de marketing pour être en position de les vendre.

Patience et persévérance sont aussi deux de ses principales vertus. Il faut prendre le temps de s’approprier quelques 400 matières premières, pour être éventuellement ensuite capable d’enregistrer 1500 à 2000 odeurs. ce n’est pas pour rien si la formation est aussi longue. En France, l’ISIPCA (Institut supérieur international de la parfumerie, de la cosmétique et de l’aromatique alimentaire) accepte chaque année vingt candidats dans l’option parfumerie. Ceux-ci doivent être titulaires d’un diplôme d’études universitaires générales de chimie ou de biochimie. Le cursus de formation est alors de deux ans de cours théoriques alternés de stages pratiques dans des sociétés de parfumerie. Il faut ensuite faire ses preuves sur le terrain.

Une fois tous les obstacles surmontés, les opportunités de création se révèlent passionnantes : comme un compositeur entend sa mélodie avant de la coucher sur le papier, le parfumeur est capable de sentir mentalement sa fragrance avant d’en écrire la formule. Il est démiurge, usant de ses connaissances et de l’infinie palette des associations pour accoucher de la composition qu’il aura imaginée.

La profession a connu un certain nombre d’évolutions et offre un nouvel horizon aux jeunes qui voudraient s’engager dans cette voie. Quand il était question d’artisanat il y a encore quelques années, on parle aujourd’hui d’industrie et même de business. De plus, de nouvelles mesures de législation et de prix des matières premières naturelles sont venues à la fois contraindre et renouveler la pratique du métier.

Guerlain n’est pas en reste avec Thierry Wasser, un « nez » infaillible détenteur de 3000 odeurs et  dont les compositions font mouche à chaque fois.


Quand les hommes se parfument pour séduire…

Revenons sur l’usage masculin du parfum, que l’on a trop souvent associé à la gente féminine. Destiné à valoriser la virilité masculine, il a été largement utilisé par les hommes au cours de l’histoire.

Au moyen âge, les hommes et les femmes ont recours au parfum pour dissimuler les odeurs corporelles que des bains trop irréguliers exacerbent. A la Renaissance, il était de bon ton parmi les puissants de se parfumer à outrance. Même après la Révolution, les bourgeois continuent de se parfumer. Mais le parfum pour hommes peine encore à trouver sa juste place et balance entre atout de séduction supplémentaire mais discret pour les coquets ou fragrance pratique et élégante après le rasage.

C’est au XIXème siècle que l’univers de la parfumerie masculine se développe, avec la révolution que constitue le parfum créé par Aimé Guerlain, Jicky. Pour la première fois, le parfumeur ose recourir à des essences de synthèse et des glandes animales. Le parfum plaît davantage aux hommes qu’aux femmes, et sera répliqué par la maison  pour en faire une fragrance explicitement masculine, sous le nom de Mouchoir de Monsieur.

Il faut attendre les années 1970 pour assister au développement de l’industrie du parfum masculin. Longtemps, les hommes ont besoin du prétexte du rasage pour se parfumer. Mais dans les années 1970, la gente masculine n’hésite plus à l’utiliser isolément, selon ses désirs. De plus, la vague féministe et hippie incite les parfumeurs a opté pour des notes boisées, bien loin des senteurs médicamenteuses des Eaux de Cologne ou trop féminines à base de lavande.

Dans les années 80, les habitudes de parfum évoluent: les parfums subliment l’homme viril, le mâle, le mec fort et robuste. Les notes se font de plus en plus originales et musclées, tout comme les flacons. Poivrés, épicés, et même racés, la tendance est aux parfums forts. L’homme est comme son parfum, puissant et entêtant. Le culte du corps est à son paroxysme, autant que la lutte du pouvoir entre hommes et femmes à son point le plus chaud. Les hommes s’affirment.

Puis, avec la venue du métro sexuel, l’homme s’accorde le droit de prendre soin de lui. Il est en quête de fragrances plus stylées et fraîches, aux notes végétales et minérales . ce goût de la légèreté et de la volupté ne fera que s’accentuer avec le temps, à tel point que les parfumeurs joueront sur la mixité de certaines fragrances.

Au XXIème siècle, le parfum se préoccupe toujours de la place de l’homme dans la société : acceptant leur part de féminité, les hommes veulent aussi garder leur virilité et assumer leur rôle paternel et leur indépendance. Ils optent pour des parfums subtils où se mêlent à la perfection masculinité, force, ambition et délicatesse. A l’instar des femmes, le parfum est un facteur d’originalité, d’identité, et il n’est pas question d’avoir le même que le voisin.

Le mystère est devenu le mot d’ordre, conditionnant la recherche des créateurs. L’homme veut être à l’image de son parfum : mystérieux, attirant… Séducteur. On est loin du mâle qui 10 ans plus tôt faisait un usage massif et peu discret d’une fragrance entêtante et machiste.Car plus qu’une odeur, le parfum est un outil d’expression et de séduction.