L’Heure Bleue : oeuvre impressioniste selon Guerlain

Picasso n’était pas encore entré dans sa période du même nom et l’Europe ignorait l’horreur à venir de la première guerre mondiale. Dans ses années folles, qui furent des années de vie et d’élégance, Guerlain créa L’Heure Bleue, une fragrance subtile comme le parfum d’une nuit d’été.

Dans cette parenthèse enchantée qui précéda la Grande Guerre, Jacques Guerlain mit au point un parfum aux touches variées et légères qu’il conçut en 1912 comme un parfum impressioniste.

Dans la lignée de ces parfums de légende du début du XXe siècle, L’Heure Bleue est habillée d’orientalisme et de senteurs chaudes comme le désert.

Mais Guerlain est allé plus loin dans la recherche et la finesse pour cette Heure Bleue qui est une ode à la tombée de la nuit. Ces instants magiques où l’astre solaire plonge dans l’infini et où la nuit nous iradie de sa douce lumière noire.

C’est à ce moment que Guerlain a retranscrit dans son parfum. Ephémère, éternel… et si tranquile que la mort même nous apparaît comme un songe.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :