Archives de Tag: unique

Quand Thierry Wasser s’en va pour Grasse

Choses promises choses dues…Voici la vidéo du reportage DES RACINES & DES AILES disponible en ligne. La partie concernant la rose, et plus particulièrement le laboratoire Orphin où travaille Thierry Wasser ainsi que la culture de la rose de mai à Grasse, apparaît à 1h et 55 secondes exactement.

Pour élaborer ses parfums, Thierry Wasser, le parfumeur de Guerlain,  va chercher ses roses en Bulgarie, en Turquie et au Maroc. Mais la fine fleur de la rose, ce qu’il appelle « la reine de la matière luxe rare », il se la procure à Grasse, « le paradis des parfumeurs », où est produit la rose de mai, dont la fragrance est absolument unique.

La rose, à l’instar du vin, doit sa note inimitable au terroir, et comme pour le vin, on peut parler de cru, de nuances fruitées, miellées etc. C’est ce que Thierry Wasser vient évaluer, pour estimer la qualité de la fragrance annuelle.

Les récoltes quotidiennes, effectuées chaque année par les mêmes cueilleuses dans un souci de qualité, peuvent atteindre 350 kilos de rose. Une récolte qui constitue un « océan de parfum », un « trésor » aux yeux de Thierry Wasser, en regard du nombre de roses qu’il faut pour un flacon de parfum, et surtout en regard la beauté de la fragrance elle-même.

Le reportage permet notamment de voir comment le nez Thierry Wasser travaille: avant de partir à Grasse pour allez superviser la récolte de la rose de mai, il se remémore la fragrance de l’absolu qu’il pourra mieux reconnaître ensuite. Nous apprenons qu’il a en mémoire la bagatelle de 3000 odeurs, qu’il est ainsi en mesure d’identifier.

Un savant mélange de culture, de terroir, de savoir faire et d’amour, que le reportage DES RACINES & DES AILES nous fait toucher du doigt.


l’Art du flaconnage chez Guerlain: un savoir faire impérial

C’est sous l’empire napoléonien que  Pierre-François Guerlain inaugure l’art du flaconnage en présentant son Eau de Cologne impériale  à Napoléon et à l’impératrice Eugénie dans un flacon doré aux motifs des abeilles de l’empire. Depuis, les flacons Guerlain, conçus comme de véritables œuvres d’art, ont revêtu autant d’importance que le parfum lui-même.

Flacons et parfums sont devenus à ce point indissociables que l’on ne saurait imaginer l’Heure Bleue sans sa romantique bouteille et son bouchon aux allures de cœur, ni Shalimar séparée de son urne art déco, encore moins Chamade dépourvue de sa coiffe en forme de coquillage.

En 1959, le sculpteur Robert Granai succède à Raymond Guerlain et devient le dessinateur officiel des flacons Guerlain.  Il élabore notamment le flacon de Champs Elysées ou celui de Vétiver et d’Aqua Allegoria, remplaçant pour ce dernier les abeilles traditionnelles par les alvéoles de la ruche dorée comme le miel.

Ces dernières années, Guerlain a fait appel à des designers différents pour renouveler  l’art de son flaconnage. Désireuse de les inscrire dans une ère de modernité sans leur faire perdre de leur intemporalité, elle réenchante ses dernières créations en conférant à chacune une enveloppe unique, en accord avec l’âme du parfum qu’elle contient.

Pour Guerlain Homme elle a par exemple eu recours aux talents du designer de voiture italien Pininfarina tandis que pour Tonka Impériale, c’est Ora Ito qui a dessiné le flacon en forme de pointe et aux lignes épurés qui fait du parfum de Thierry Wasser un parfum reconnaissable entre tous.