Archives de Catégorie: Art de vendre

L' »Heure bleue », ce parfum indémodable

En cette période faste de sortie d’un nouveau parfum (« La Petite Robe Noire, enfin!) et d’une nouvelle collection (« Terra Azura »), n’oublions pas les grands classiques de Guerlain. On fait place à la nouveauté, certes, mais rien ne vaut un petit voyage dans le temps pour retrouver des fragrances qui n’ont pas pris une ride. « L’Heure bleue », considéré comme le Graal de nombreuses perfumistas, en fait partie.

Créé en 1912, ce grand frère de Shalimar est, à l’instar de « Chypre », une création de Jacques Guerlain qui s’était laissé séduire et influencer par le travail de François Coty lorsque celui-ci créa « Chypre ». La structure de l' »Heure Bleue » rappelle sur de nombreux points celle de Coty : des matières naturelles (ylang ylang, bergamote, néroli), mêlées à de nouvelles bases composées de molécules synthétiques reconstituant des odeurs naturelles (l’Iralia, qui contient des méthyl-ionones à l’odeur de violette ou encore la Dianthine qui reproduit une odeur d’œillet grâce à l’eugénol). Elle diffère sur ce seul aspect d’une importance ô combien capitale : « Chypre » était violent, brutal et difficile à porter. C’est là que la touche « Guerlain » change toute la donne et fait de loin la différence.

« L’heure bleue » est légère, équilibrée et subtile. Un véritable extrait de miel et de fleurs au service d’une composition florale tonique et chaleureuse. Un parfum qui confère une élégance naturelle à toutes les femmes; un classique déroutant qui flirte harmonieusement avec la modernité et peut être porté par toutes les générations. Toujours fidèle à cette touche orientale qui caractérise de nombreux parfums Guerlain, cette fragrance possède le caractère typé de Shalimar. Trois types de notes florales surprennent dans l’ »Heure bleue » : la rose romantique,  des accords boisés mystiques en résonance avec les épices et aromates (clou de girofle), auxquels  Jacques Guerlain a ajouté des notes sensuelles comme l’iris et l’héliotrope. Le fond de l' »Heure Bleue » est onctueux comme une crème grâce à la vanille, le santal et le musc.


« Rouge automatique », le rouge-à-lèvres indémodable

Il est sorti au printemps de l’année dernière, mais ce n’est pas une  raison pour l’oublier et sauter sur les nouveaux gloss et rouges-à-lèvres de la nouvelle collection Guerlain printemps 2012 ! Il faut dire que la célèbre maison de luxe française excelle en matière de produits cosmétiques et de rouges-à-lèvres. C’est d’ailleurs Guerlain qui a inventé le premier bâton de rouge… Merci Guerlain !

Avec « Ne m’oubliez pas », Guerlain signait en 1870 son premier bâton de rouge et le premier tube de l’histoire du maquillage moderne. Sous l’aspect d’un bâton de cire rose, ce premier rouge-à-lèvres était accompagné d’un étui proposé avec poussette, et, comble de la sophistication, rechargeable. Au fil des décennies, Guerlain invente et innove, et c’est ainsi qu’en 1936,« Rouge Automatique » voit le jour. Une véritable petite merveille Art Déco, qui prend forme sous l’aspect d’un stick sans capot.
Fidèle à sa mission d’allier héritage et modernité, Guerlain ressort « Rouge Automatique » des archives en 2011. « Rouge Automatique » s’ouvre en un tour de main et fait encore et toujours fureur avec ses couleurs pop et funky. Guerlain réinvente le geste le plus féminin et crée un rouge à lèvres XXIe siècle à l’application « one hand ». Au premier clic, la couleur jaillit et vient se poser sur les lèvres qui se pigmentent de teintes pop et ludiques. La texture fine et sensuelle, légèrement pailletée, glisse sur la bouche pour s’y fondre telle une seconde peau. C’est la magie du raisin cristal du nouveau rouge Guerlain. Un it-lipstick, à l’écrin couture, qui se décline en 25 teintes aux intitulés cultes.


Petite robe noire perdue dans les rues de Paris…

L’aventure de la petite robe noire ne fait que commencer : voilà que depuis vendredi 2 mars,  une élégante silhouette à chapeau juchée sur de hauts talons parcourt les rues de Paris dans le cadre de la nouvelle campagne de publicité Guerlain. Autant dire que pour frapper fort, Guerlain a plus d’une corde à son arc !

Après la web série pour « Orchidée Impériale » avec Michelle Yeoh, la maison Guerlain fait encore parler d’elle à l’occasion de la sortie du parfum « La petite robe noire », que nous avons abordée précédemment. Cette fois-ci encore, le plus vieux parfumeur de Paris frappe fort : en guise d’écrans de publicité ou de spots vidéos, Guerlain a disposé d’élégantes et vaporeuses silhouettes grandeur nature représentant la gracieuse Française branchée, oups pardon, non, la « Petite Robe noire »

C’est ce que l’on appelle faire du « streetmarketing », autrement dit, de la publicité dans la rue. Initialement lancée en 2009 en édition limitée, la fragrance « La Petite Robe Noire » s’est trouvée une ambassadrice hors-norme. Celle-ci est également l’héroïne d’un mini film : se baladant dans un univers de star, « La Petite Robe Noire slalome entre les flashs des photographes au rythme de « These boots are made for walking » de Nancy Sinatra.


Un printemps qui nous réchauffera l’âme et le corps avec Guerlain

Il y a « Les roses et le Noir », collection phare de ce printemps, mais pas que. Pour fêter l’arrivée du printemps, la célèbre marque qui allie avec brio tradition et innovation dans ses fragrances a présenté cinq nouvelles créations. 

Il y a d’abord le nouveau parfum de la collection « Aqua Allegoria », un mélange de lys et d’ylang ylang, bref un aller direct au coeur d’un jardin ensoleillé garanti par « Lys Soleia » :

Ensuite, si vous avez aimé « Idylle eau de parfum », vous ne résisterez pas à la note de jasmin-lilas d' »Idylle Duet » !

Au détour d’un chemin, vous découvrirez aussi une nouvelle version de « Shalimar Parfum Initial » : « L’Eau ». Thierry Wasser, parfumeur de la maison, rafraîchit cette fragrance en y ajoutant de l’essence de néroli et des écorces de pamplemousse. Il revisite ici l’identité particulière de la fragrance mythique de 1925.

Pour sortir un peu du rose et partir sur des teintes un peu plus orangées, la collection l' »Art et la Matière » accueille aussi une nouvelle recrue : le mystérieux ‘Myrrhe et Délires’.

Enfin, last but not least, et pour finir sur une note un peu plus virile, la collection « Guerlain Homme » fait place à « L’eau Boisée », une fragrance au sillage plus épicé et résineux que son prédécesseur, « Guerlain Homme ».

Avec toutes ces nouvelles apparitions, le printemps sera prometteur !


Le Pop-Up Store se revêt de noir !

Le saviez-vous ? Juste à côté de la mythique boutique du 68 avenue des Champs Elysées se trouve une boutique éphémère, un nouveau concept créatif développé par Guerlain : le Pop-Up Store.  Tout y est : des collections de parfums exclusives aux dernières nouveautés maquillage. Mais à l’occasion de la sortie du premier parfum de l’année, le plus vieux parfumeur français met à l’honneur sa dernière création : « La Petite Robe Noire ».

« Un parfum est à sa façon une robe invisible, un jeu entre ce qui se cache et ce qui se dévoile.» expliquait Thierry Wasser, le célèbre nez de Guerlain, à propos du nom de sa nouvelle création, « La Petite Robe Noire ». Guerlain a décidé de tout nous dévoiler sur cette dernière fragrance et a habillé son Pop-Up Store aux couleurs du flacon : blanc et noir avec de petites touches roses. Côté design, c’est le studio de design N.AdS dirigé par Nathalie Auzepy qui s’en occupe.

Au programme ? Un univers poétique où mode, glamour et ambiance parisienne s’entrecroisent.


La petite robe noire, un parfum aux notes de haute couture

Mars est enfin arrivé ! Après « Eau de Cologne Impériale », « Jicky », « l’Heure Bleue », « Mitsouko », « Après l’Ondée », « Shalimar », « Vega », « Liu », « Vol de Nuit », « Vetiver », « Chant d’Aromes », « Nahema », « Samsara », « Derby », « Habit Rouge », « Jardins de Bagatelle », « Chamade » et « Héritage », le plus ancien parfumeur de France vient de lancer « La Petite Robe Noire », la dernière création tant attendue de la maison.

Avec « La Petite Robe Noire », la mode devient olfactive ! L’événement du mois de mars est enfin arrivé : tout le monde attendait avec impatience la nouvelle surprise de la maison française qui charme les nez depuis 1828. Et cette nouvelle création olfactive s’inscrit sans faute dans les parfums de légende : symbole du savoir-faire absolu de la plus vieille maison de parfums en France, « La Petite Robe Noire » est une fragrance fruitée, tendre et élégante.

Les senteurs gourmandes de ce nouveau parfum commencent avec les notes vitaminées du citron de Sicile. Son coeur se caractérise par l’amande, la rose et la réglisse. Le tout se termine par une caresse de musc et de vanille ainsi que par le caractère du thé fumé et du patchouli.

Pourquoi lui avoir donné ce nom ? Il s’inscrit tout simplement dans la tradition d’élégance et de douceur de la maison Guerlain, en renvoyant à un grand classique de nos garde-robes : la petite robe noire, chic et élégante, qui nous permet à tout moment d’être au top des tendances. Effet doublement garanti avec cette nouvelle création Guerlain !


Faîtes vos adieux à l’hiver avec la collection « Blanc de Perles » !

Sa mission ? Apporter de la lumière à votre peau. Ça tombe à pic : l’hiver avait fait des ravages à notre mignonne petite frimousse ! La collection « Blanc de perles » contient des extrait de perles pures et cible les tâches et les petites imperfections provoquée par un hiver redoutable, au moins à l’image des deux semaines glaciales que nous avons vécues dernièrement. Alors qu’attendez-vous ? Nous on fonce !

Si votre peau est terne et fatiguée en cette fin d’hiver, la collection « Blanc de Perles » de Guerlain est faite pour vous. Elle promet d’illuminer votre teint et d’y apporter toute la lumière nécessaire ! Parfumeur depuis 1828, peu de maisons peuvent s’enorgueillir de la renommée de Guerlain en matière de fragrances, naturellement, mais aussi au niveau de leurs grammes de cosmétiques. Il n’y a pas à tortiller, toute l’aventure de cette grande famille de parfumeurs pourrait être résumée par cette maxime : faire de l’art de la beauté un véritable art de vivre, et répondre à la modernité par la créativité. C’est chose faite avec cette magnifique gamme « Blanc de perles », présentée par la ô combien enchanteresse Natalia Vodianova.


Collection Printemps 2012 : la poudre « Météorites Cruel Gardenia »

La poudre « Météorites Cruel Gardenia » peut se vanter d’être l’élément phare de la nouvelle collection Printemps « Les roses et le Noir ». A côté du nouveau mascara Noir G, la star printanière s’inscrit dans l’allure romantique, chic et recherchée que la maison Guerlain cherche à transmettre à tous ses produits. Véritable objet de collection, cette poudre compacte illuminatrice est délicatement conservée dans un boîtier rond et plat, orné du célèbre motif des météorites Guerlain. Une subtile fleur de Gardenia est embossée dans la poudre, d’où un aspect graphique remarquable et une texture qui s’apparente à de la nacre pure. Une pigmentation chargée de particules rosées laissant place à des reflets argents selon l’angle de la lumière et qui promet un résultat lumineux.


Guerlain se lance dans la web série

La nouvelle ambassadrice de la marque Guerlain nous emmène avec elle faire le tour du monde à l’occasion du lancement d’une web série sur la célèbre marque de luxe. Des images d’une pureté extrême qui n’ont d’égale que la beauté naturelle de Michelle Yeoh, nouvelle égérie Guerlain depuis octobre 2011.

L’opération, lancée depuis le 15 février 2012, consiste en cinq petits épisodes d’environ deux minutes sur la ligne de soins complets « Orchidée Impériale ». Produit emblématique du soin Guerlain, la gamme « Orchidée Impériale » renferme le secret d’une longévité prodigieuse. Sa crème est précieuse pour le visage, contenant de l’extrait moléculaire aux propriétés anti-âge extraordinaires et qui agissent quotidiennement sur les signes de l’âge.Grâce aux propriétés absolument magiques de la fleur raffinée qu’est l’orchidée, la peau retrouve sa force, l’ovale de votre visage se redessine, le grain de peau s’affine, le teint s’illumine et ô surprise : les rides se lissent !

En réalité, l’Extrait Moléculaire Orchidée Impériale est présent dans tous les produits de la gamme et vise à agir sur les mécanismes qui conduisent à l’inactivité des cellules, et de facto au vieillissement de la peau. Oui, vous l’avez bien compris : la ligne « Orchidée Impériale » a le pouvoir tant convoité de « remonter le temps cellulaire »

Et dans la série web, de quoi s’agit-il exactement ? L’agence Zorba a accompagné l’actrice Michelle Yeoh lors de ses déplacements mondiaux en tant qu’ambassadrice pour représenter la gamme Orchidée Impériale. La caméra a donc suivi l’héroïne du dernier film de Besson dans sa découverte de l’orchidarium de Guerlain, cette plateforme de recherche dédiée aux orchidées dont les molécules à longévité exceptionnelle entre dans la composition des produits de la gamme. Les différents épisodes ont été tournés en Chine (Shanghai), dans le Yunnan, ainsi qu’en Suisse (Genève).


Guerlain, coup de coeur d’Air France

Lorsque Guerlain s’envole avec Air France… Aucune raison de se laisser aller une fois qu’on est monté dans l’avion ! Même au ciel, notre maison préférée a fait ses preuves : la compagnie Air France en a fait trois de ses coups de cœur du mois de février.

La couverture du mensuel montre déjà sur quel pied danser en matière de cosmétique pour le prochain mois à venir. La vedette de la collection printemps 2012 s’invite en première page du magazine : le fameux « Noir G » de Guerlain, dans toute sa classe et sa splendeur. Un véritable bijou  créé par Laurenz Baumer et dont la place mérite d’être dans le sac de toutes les femmes.

Mais ce sont surtout deux parfums masculins que la compagnie nous recommande lors de nos virées aériennes : l' »Instant de Guerlain » pour homme, un subtil mélange de citron, de bois de santal et de patchouli ; et le « Guerlain Homme », dont l’odeur parfumée au citron vert, à la menthe et au vétiver nous rafraîchit tel une limonade glacée par un magnifique matin d’été d’ensoleillé..