Archives de Tag: baccarat

Baccarat, La maison Gripoix et l’Heure Bleue

Les nouvelles versions du flacon du légendaire parfum a de quoi ravir les amateurs de verrerie, comme les amoureux de fragrances. La Maison Gripoix, la Maison Baccarat et Guerlain ont travaillé ensemble et le résultat est un joyau. 

Guerlain et les Maisons d’art avec lesquelles le parfumeur a travaillé ont des anniversaires à fêter, et pas des moindres. Cette année, c’est le centième anniversaire de l’Heure Bleue. La Maison Baccarat et la Maison Gripoix présente de nouvelles versions du flacon qui a pendant cent ans contenu la divine essence.

Ainsi le « quadrilobé », flacon légendaire créé en 1908 se pare d’une couleur bleue plus sombre, teintée  dans la masse par les artisans de la manufacture Baccarat. Soufflé à la bouche, coupé, poli et gravé à la main, la pièce est indéniablement artisanale. En édition limitée, bien entendu.

La touche de la Maison Gripoix? Un bijou conçu en exclusivité par la fameuse Maison de création de bijoux parisienne. Il s’agit d’un véritable joyau doré à l’or fin prenant la forme  d’bouquet de violettes en pâte de verre cristalline ciselé à l’or fin 24 carats. Pour protéger ce trésor de raffinement:  un écrin en cuir.

Publicités

Les flacons aussi font l’ivresse…

Si l’essence enchante l’odorat, le flacon font le plaisir des yeux. Le second est souvent aussi important que le premier dans l’univers de la parfumerie, en particulier chez Guerlain. Les journées particulières de LVMH offrent l’opportunité unique d’avoir accès aux collections de flacons qui ont peuplé l’histoire des maisons de parfums. 

Qu’ils soient en cristal ou en verre fin, le dessin des flacons est toujours au centre des préoccupations car ils sont le symbole de la personnalité et  des origines de la fragrance. A ce titre, les flacons de Baccarat occupent une place de choix l’histoire des prestigieuses maisons de parfum. A Orphin, on s’applique à confectionner L’Heure Bleue, de Shalimar ou de L’Instant de Guerlain.

Si les machines réalisent évidemment un part certaine du travail de confection, de nombreuses manipulations demeurent manuelles, dans le respect des règles de l’art. Lors des Journées particulières, les visiteurs pourront admirer les « dames de table » de Guerlain réaliser des gestes ancestraux qui perpétuent la tradition et la qualité des créations de la maison. Notamment, ils auront l’occasion d’assister à la mise en application de la technique du baudruchage qui implique de coller minutieusement une membrane hermétique sur le bouchon du flacon et l’application du sceau de cire.

Dans la boutique des Champs-Elysées, les trois étages seront ouverts pour présenter, grâce à l’intervention d’experts, des flacons rares et précieux, des boîtiers de maquillage datés de 1828 à nos jours, des affiches publicitaires et même un livre de formules. Le nez de la maison, Thierry Wasser racontera son travail et fera part de sa vision pour l’avenir de la maison : «Je pense que l’industrie a fait du parfum un produit fonctionnel : le geste de se parfumer, par exemple, est devenu banal, dit-il. A l’avenir, parmi la pléthore de nouveaux lancements, j’entrevois une fenêtre où te rêve est encore là. »

C’est le moment ou jamais de se constituer une culture sur les flacons de parfum.


Baccarat et Guerlain: histoire d’une collaboration de prestige

Le flacon de parfum occupe une place digne d’intérêt dans l’histoire de la verrerie d’art. Baccarat, l’une des premières cristallerie à se lancer dans la production de flacons de parfum, devenant une référence dans le domaine. Guerlain s’est associé à cette fabrique de prestige pour exporter le raffinement « à la française » à la fois par le jus et le flacon.

C’est à Venise, en 1555 qu’est né l’art du verre, date à laquelle le premier traité européen de parfumerie fut signé pour assurer la protection de l’Eau de Hongrie, créée en 1370 pour Elisabeth de Hongrie, le premier parfum élaboré à base d’alcool.

Du XIIème siècle jusqu’au XVIIème siècle, La petite île de Murano dominera de manière incontestée dans le domaine de la verrerie d’art, avant de se faire devancer par les verreries de Bohème. L’apparition du cristal taillé n’intervient qu’au XIXème siècle.

En France, le cristal de Baccarat fait le prestige de la production de cristal française. Baccarat est une localité lorraine située au flanc des Vosges près de Nancy. Elle attire les verriers de Bohême au XVIIIème siècle. En 1764, Louis XV autorise l’établissement d’une verrerie : de la verrerie de Saint-Anne.

La maison n’a qu’une devise : la perfection. Médaillée d’or à chacune des Expositions Universelles de la seconde moitié du XIXe siècle, Baccarat gagne avec le temps une réputation internationale tout en exportant une image de  » l’art de vivre  » à la française.

C’est la première cristallerie à se lancer dans la fabrication des flacons à parfums. Dès 1907, 4000 flacons sortent de ses locaux chaque jour. Dans les années 20, elle s’est tournée vers des créateurs et des designers talentueux, ce qui lui a permis de connaître une seconde vague de développement.

En 1964, Le Musée des Arts Décoratifs lui consacre une exposition à l’occasion de son bicentenaire où sont notamment exhibés ses prestigieux flacons.

La maison Guerlaina longtemps été un partenaire  fidèle de la verrerie de Baccarat. La plupart des anciens flacons de la maison, devenus aujourd’hui des parfums cultes, ont été créés par Raymond Guerlain et Baccarat. C’est le cas de Mitsouko, l’Heure bleue ou encore Shalimar. C’est aussi le cas de Dior avec le parfum Diorissimo ou encore Shalimar. C’est aussi le cas de Dior avec le parfum Diorissimo ou encore Lancôme, Versace etc.