Archives de Tag: luxe

La Petite Robe Noire au 68 avenue des Champs Elysées

Le 68 avenue Champs Elysées, c’est le petit bijou de la maison Guerlain, sa vitrine phare. Les projets ne cessent de proliférer autour de la légendaire adresse. En ce moment,  le parfumeur consacre l’espace à sa nouvelle fragrance « La Petite Robe Noire ». A aller visiter de toute urgence. 

Le pop-up store de l’année dernière recréait l’esprit de la maison en illustrant son patrimoine à travers la décoration et des ateliers. Guerlain déclinait ainsi son univers sous la forme d’une décoration audacieuse  transposant les codes et les symboles emblématiques de Guerlain. La maison avait fait appel à des designers, des décorateurs et des architectes prestigieux.

Le parfumeur recommence cette année, pour une installation éphémère, concept que les enseignes de luxe reprennent à leur compte dans un esprit de démocratisation. Selon Patricia Grosdemange, directrice artistique chez Guerlain, « C’est un moyen de voir la marque sous un autre angle, de la démocratiser en quelque sorte. Mais c’est aussi une prise de risque pour une maison chargée d’histoire comme Guerlain ».

C’est donc dans l’idée d’apporter une touche décalée et ludique à l’image prestigieuse de la maison que le concept du pop-up store a vu le jour. Celui de l’année dernière ayant bien fonctionné, on ne voit pas pourquoi il faudrait s’arrêter en si bon chemin. Les codes et l’univers du parfum « La Petite Robe Noire » ont été retravaillés et réinterprétés par les artistes visuels Kuntzel+Deygas. En résulte un splendide décor de théâtre.

Il faut en profiter, car il est prévu que les installations de la  boutique éphémère prennent fin à la fin de l’année. Guerlain a ainsi prévu d’agrandir ses locaux début 2013.

Publicités

Terra Azzura: la genèse d’une belle collaboration

Olivier Echaudemaison a encore frappé fort avec le lancement de sa nouvelle ligne de maquillage. Mais il n’a pas travaillé tout seul. Laudomia Pucci, Pucci Image Director, s’est associée à la création et ce n’est pas pour rien que la collection se nomme Guerlain by Pucci. Retour sur la genèse de la collection.

Quand deux ténors de l’univers du luxe et du maquillage mettent la main à la pâte pour créer 
ensemble, le résultat est forcément surprenant. Comment se déroule une telle collaboration et qu’en est-il du processus de création? Les deux créateurs ont été interviewés et l’analyse des réponses peut éclairer certaines de nos interrogations.

Déjà, il faut savoir que ce n’était pas la première fois que Laudomia Pucci et Olivier Echaudemaison travaillaient ensemble. Cette fois-ci, la collaboration s’est faite naturellement, principalement parce que le maquilleur de Guerlain travaillait en laboratoire sur une collection d’été avec des des couleurs de la Méditerranée. Son choix s’est porté sur Pucci, l’une des marques qui évoque la Riviera avec le plus de force.

Tous deux d’origine latine, ils disent avoir connu une alchimie professionnelle du fait de leur caractère expansif et démonstratif commun. Le fait que tous deux aient des personnalités très affirmées n’a pas du tout joué en la défaveur de leur collaboration.

Les deux maisons, toutes deux reconnues dans l’univers du luxe, ont marié leur image et leur notoriété et toutes les deux sont également sorties grandies de cette association. Olivier Echaudemaison reconnaît qu’une histoire comme celle Pucci est favorable pour Guerlain car cela lui confère une image de style, à ses yeux meilleure que celle de la mode. Laudomia Pucci de son coté est ravi d’avoir donné une autre dimension à Pucci en faisant la preuve de son excellence sur un autre secteur.

Il s’agit effectivement d’une collection très réussie et nous avons tout l’été pour en profiter!



Sculptez votre hâle au rythme des saisons !

Certes, il y a la poudre bronzante de la nouvelle collection Terra Azzura qui pique, à raison, la vedette à tous les produits destinés à nous donner bonne mine. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut forcément oublier les malheureux délaissés ! La collection Terracotta de Guerlain, sortie l’année dernière, vaut toujours son pesant de cacahuète (et quelle cacahuète de luxe !). Petit tour de vitrine…

A chaque saison son teint : la poudre compacte 4 saisons

Une poudre qui se garde toute l’année et qui adapte le bronzage à la saison, à la nuance près ! Quelque soient la luminosité ou le soleil, la poudre compacte 4 saisons Terracotta sculpte idéalement le teint et reproduit à la perfection le hâle désiré. La peau se pare d’un ravissant éclat doré, naturellement adapté à son teint naturel (le produit existe en deux harmonies : blondes et brunes). Et last but not least : non seulement ce produit garantit une mine sublime 100% naturelle (ça c’est ce qu’on veut faire croire !), mais la formule est enrichie d’une protection solaire IP10 !

La poudre libre minérale Guerlain, ou la légende du pouvoir unifiant des Minéraux

La poudre bronzante Terracotta Mineral glisse et fond sur la peau dans une osmose qui semble aller de soi. Oui, il s’agit bien d’une poudre, mais qui reste aussi légère qu’un songe sur le  visage. Immédiatement le teint est parfaitement unifié, sans aucun effet « seconde peau », seulement doté d’un hâle merveilleux. La poudre est disponible en trois teintes (01 Light, 02 Medium et 03 Dark).

Hydratation extrême : la poudre bronzante Haute Tenue de Terracotta

Hydratante et bronzante, cette formule unifiante est enrichie en actifs hydratants qui assurent un confort longue durée sur la peau. Véritable produit mythique et complice de toutes les femmes, sa texture unique et inimitable, est le secret le mieux gardé de Guerlain depuis sa création en 1984. Elle ne laisse aucune trace, aucune marque, juste un hâle éclatant de naturel, lumineux et jamais égalé. Petit détail qui conserve néanmoins son importance : l’odeur est extrêmement agréable. Bref, un coup d’éclat digne de ce nom, à coups de notes solaires et sensuelles.


Après les nouvelles collections femmes, voilà venu le tour des hommes !

 

On vous savait impatients, mais voilà de quoi satisfaire votre curiosité. Sur sa lancée printanière, la maison Guerlain vient de sortir une nouvelle fragrance pour vous les hommes : « L’Eau boisée » !

On vous avait déjà fait tout un papier sur « Habit Rouge », un parfum masculin légendaire qui était apparu en 1965 et qui avait fait peau neuve en octobre 2011. Cette fois-ci, Thierry Wasser a décidé de raconter sa propre histoire en actualisant «Guerlain Homme», donnant par la même occasion une version indomptable (la sienne !) d’une fragrance inoubliable. A l’image de l’homme Guerlain, la maison de luxe décrit sa dernière création comme un péché exquis : « Et puisque la « gourmandise » est un merveilleux défaut quand elle chatouille nos narines, ici nous « abusons » des bonnes choses à la touche élégante » .

Alors qu’attendez-vous ? Foncez !


« Rouge automatique », le rouge-à-lèvres indémodable

Il est sorti au printemps de l’année dernière, mais ce n’est pas une  raison pour l’oublier et sauter sur les nouveaux gloss et rouges-à-lèvres de la nouvelle collection Guerlain printemps 2012 ! Il faut dire que la célèbre maison de luxe française excelle en matière de produits cosmétiques et de rouges-à-lèvres. C’est d’ailleurs Guerlain qui a inventé le premier bâton de rouge… Merci Guerlain !

Avec « Ne m’oubliez pas », Guerlain signait en 1870 son premier bâton de rouge et le premier tube de l’histoire du maquillage moderne. Sous l’aspect d’un bâton de cire rose, ce premier rouge-à-lèvres était accompagné d’un étui proposé avec poussette, et, comble de la sophistication, rechargeable. Au fil des décennies, Guerlain invente et innove, et c’est ainsi qu’en 1936,« Rouge Automatique » voit le jour. Une véritable petite merveille Art Déco, qui prend forme sous l’aspect d’un stick sans capot.
Fidèle à sa mission d’allier héritage et modernité, Guerlain ressort « Rouge Automatique » des archives en 2011. « Rouge Automatique » s’ouvre en un tour de main et fait encore et toujours fureur avec ses couleurs pop et funky. Guerlain réinvente le geste le plus féminin et crée un rouge à lèvres XXIe siècle à l’application « one hand ». Au premier clic, la couleur jaillit et vient se poser sur les lèvres qui se pigmentent de teintes pop et ludiques. La texture fine et sensuelle, légèrement pailletée, glisse sur la bouche pour s’y fondre telle une seconde peau. C’est la magie du raisin cristal du nouveau rouge Guerlain. Un it-lipstick, à l’écrin couture, qui se décline en 25 teintes aux intitulés cultes.


Après Rouge G, Noir G

En 2009, Guerlain lançait Rouge G, rouge à lèvre qui alliait le pratique à la joaillerie en collaborant avec Lorenz Baumer pour le design de l’étui. Aujourd’hui, la maison s’apprête à lancer Noir G, le pendant de Rouge G version mascara, lui aussi soucieux de flatter la vue tout en étant facile d’utilisation.

Rouge G incarnait déjà et incarne toujours la quintessence du luxe. Sa formule contient de la poudre de rubis et son design a été conçu par Lorenz Baumer, joailler contemporain de renom. Le rouge à lèvre comporte un miroir intégré afin de pouvoir l’appliquer en tous lieux. Guerlain était soucieux de conférer à l’accessoire de maquillage à la fois séduction et féminité en lui donnant un statut proche du bijou, mais aussi de le rendre fonctionnel.

En janvier 2012, la maison lancera Noir G, déclinaison du même principe mais pour le mascara. Sa formulation a été pensée pour obtenir  un noir plus pur et plus profond. Il contient également un agent régénérateur de cellules et volumisant. Enfin, ultime petite révolution, le produit comportera aussi des senteurs de pêche, de rose, de jasmin et même une note de musc.

Comme Rouge G, un miroir intégré permettra de se remaquiller sans avoir à passer par la case salle de bain!