Archives de Tag: été

La poudre Terracotta, éternelle…

Depuis des décennies, elle occupe, indétrônable, une place de choix dans notre nécessaire à maquillage. La Terracotta a connu des déclinaisons depuis sa création en 1984, ce qui la rend encore plus indispensable. Récemment, Guerlain a réédité Terracotta light, pour que les peaux claires en profitent aussi. 

Quand Guerlain a lancé la poudre bronzante en 1984, elle produisait une petite révolution dans l’univers du maquillage. Facile à appliquer, évitant le recours à l’épaisseur obstruante d’un fond de teint, elle fut adoptée rapidement par les femmes et devint un lément pilier des trousses à maquillages.

Le fait que Guerlain n’ait pas eu tellement besoin de la renouveler au cours des ces 30 dernières années montre assez que le produit est performant dans l’absolu et qu’il n’y a pas lieu de lui créer de nouvelles vertus. La maison a cependant pris en compte les mutliples carnations qui existent dans la nature et ont décliné le produit en conséquence.

Ainsi, 5 poudres terracotta différentes existent pour s’adapter au mieux au teint de notre peau. Parmi elles, la Terracotta mosaic, qui peut s’appliquer à la fois sur le visage et sur le corps, pour des bras et des gambettes aussi ensoleillés que notre minois; Terracotta minéral, qui permet d’unifier notre teint; ou encore Terracotta 4 seasons, conçue pour suivre le fil des variations saisonnières.

Terracotta light, poudre bronzante légère pour les peaux claires à très mates, vient d’être rééditée pour de petites améliorations concernant essentiellement les teints clairs. Les jolies blanche-neiges pourront donc aussi faire l’acquisition d’une poudre qui leur correspond!


Publicités

Terra Azzura: la genèse d’une belle collaboration

Olivier Echaudemaison a encore frappé fort avec le lancement de sa nouvelle ligne de maquillage. Mais il n’a pas travaillé tout seul. Laudomia Pucci, Pucci Image Director, s’est associée à la création et ce n’est pas pour rien que la collection se nomme Guerlain by Pucci. Retour sur la genèse de la collection.

Quand deux ténors de l’univers du luxe et du maquillage mettent la main à la pâte pour créer 
ensemble, le résultat est forcément surprenant. Comment se déroule une telle collaboration et qu’en est-il du processus de création? Les deux créateurs ont été interviewés et l’analyse des réponses peut éclairer certaines de nos interrogations.

Déjà, il faut savoir que ce n’était pas la première fois que Laudomia Pucci et Olivier Echaudemaison travaillaient ensemble. Cette fois-ci, la collaboration s’est faite naturellement, principalement parce que le maquilleur de Guerlain travaillait en laboratoire sur une collection d’été avec des des couleurs de la Méditerranée. Son choix s’est porté sur Pucci, l’une des marques qui évoque la Riviera avec le plus de force.

Tous deux d’origine latine, ils disent avoir connu une alchimie professionnelle du fait de leur caractère expansif et démonstratif commun. Le fait que tous deux aient des personnalités très affirmées n’a pas du tout joué en la défaveur de leur collaboration.

Les deux maisons, toutes deux reconnues dans l’univers du luxe, ont marié leur image et leur notoriété et toutes les deux sont également sorties grandies de cette association. Olivier Echaudemaison reconnaît qu’une histoire comme celle Pucci est favorable pour Guerlain car cela lui confère une image de style, à ses yeux meilleure que celle de la mode. Laudomia Pucci de son coté est ravi d’avoir donné une autre dimension à Pucci en faisant la preuve de son excellence sur un autre secteur.

Il s’agit effectivement d’une collection très réussie et nous avons tout l’été pour en profiter!