Fondateurs en Parfumerie: Quand la stratégie se mêle au talent créatif

Exceptés quelques articles, je n’ai pas vraiment traité l’aspect stratégie et marketing de l’univers de la parfumerie. Il est pourtant fondamental. Dans l’histoire de la parfumerie, les hommes qui ont créé et développé les marques d’aujourd’hui devaient aussi, en plus de maintenir leur créativité, faire preuve de stratégie pour le développement de leurs affaires. Quelques portraits.

La plus ancienne maison de parfum a été fondée en 1709 par Jean Marie Farina à Cologne. Il est connu pour l’invention de la fameuse Eau de Cologne, moins pour l’ingéniosité et la ténacité dont il a fait preuve pour réussir à étendre ses activités  de manière à devenir le fournisseur officiel et exclusif de la plupart des palais royaux dans toute l’Europe.

Il fut confronté à de nombreuses difficultés financières et ce n’est que dans les années 1730-1740, grâce au service des transports, qu’il put développer ses affaires. Ce n’est qu’en 1760 que le commerce du parfum devint la source principale de ses revenus.

Guerlain ne fait pas exception à la règle. Son fondateur et ses successeurs sont réputés pour leur curiosité avide à l’égard des tendances, ce qui a contribué à faire de la maison un cas d’école dans l’histoire de la parfumerie. Pierre-François-Pascal Guerlain fonde sa boutique en 1828. Stratège, il importe d’abord des produits à succès d’Outre-manche, puis plus tard, conscient de la nécessité d’élargir sa distribution, il étendra sa livraison à la France, puis à l’Europe, puis au Monde entier.

Aimé Guerlain fera lui aussi preuve d’une audace remarquable. A l’écoute de l’art et des modes de son temps, ses parfums refléteront la quête impressionniste de ses contemporains, dans le sens où il privilégie les sensations à la reproduction de la réalité. Il sera aussi le premier à se risquer à l’utilisation des produits de synthèse, qui font aujourd’hui partie intégrante des plus grands parfums.

De son coté, Jacques Guerlain sera le plus attentif aux désirs des femmes et restera réputé pour son inlassable recherche et son goût de l’innovation. Ces particularités, cet amour de la modernité, ce sens du développement stratégique, sont restés dans le patrimoine génétique de la maison, qui continue de produire des parfums audacieux.

Autre exemple particulièrement représentatif de ces hommes au double profil: François Coty, fondateur en 1904,de la maison Coty . Parfumeur créatif, François Coty a vite compris que le parfum, jusqu’ici réservé à une élite, pouvait devenir un produit de grande consommation. Il eut l’idée de fabriquer des parfums bon marché en associant des produits de synthèse aux essences naturelles. Il fut également l’un des premiers à s’intéresser au marketing, ainsi qu’aux enjeux du packaging et de la publicité.

Jean Marie Farina, les hommes de la famille Guerlain, François Coty sont la preuve qu’il ne faut pas négliger d’admirer aussi le sens pratique, autrement dit marketing et stratégique, d’hommes qui ont su se faire visionnaires en anticipant sur les désirs de leur contemporains, tout en sachant comment attirer leur attention.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :