Idylle, la fragrance du romantisme

Le créateur Thierry Wasser continue d’enrichir la gamme de Guerlain sans se départir de la note poétique et délicieusement surannée de l’intemporelle maison de parfum. Idylle, sa dernière création (2009), se pare des atours du romantisme le plus idéaliste en se reposant sur un subtil bouquet de senteurs.


Idylle. Ce nom seul, qui vous transporte dans les univers les plus oniriques, a été choisi avec un souci à la fois de continuité et de renouvellement.

Après avoir donné une tonalité nostalgique à l’Heure Bleue, plutôt coquine à Candide Effluve, glamour à Véga, sérieuse à Chant d’arômes, psychédélique à Chamade, voluptueuse à Nahéma ou encore intense à jardin de bagatelle, voici le romantique Idylle, parfum ouvertement fait pour l’amour.

Guerlain s’inscrit à cette occasion dans la tradition du bucolique cliché romantique tout en inaugurant un nouvel univers.

Cette  évocation est soutenue par un délicat bouquet de senteurs mêlant lilas, pivoine, jasmin, frésia, rose bulgare et une légère note de litchi. Pour nimber la senteur de sensualité, du patchouli, et du musc pour l’enrichir d’ une touche chaleureuse et moelleuse. Même les moins sentimentaux se laisseront émouvoir par cette charmante, et très charmeuse fragrance.

La bouteille vient parachever la création. Designée par un jeune français, Ora-Ito, elle est pensée comme une « larme de joie » et ses lignes fluides, sa teinte dorée et son bouchon en pointe lui confère une beauté incontestablement romantique.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :